PUBLICITÉ

21 août 2019


Un mandat clair pour le nouveau commissaire Renaud Lefort

Gilles Rousseau et Renaud Laforce





Lors d'entrevues réalisées en début de semaine avec le commissaire par intérim et directeur général de la LNAH, Gilles Rousseau, et le fraichement nommé, Renaud Lefort, on a bien senti que les propriétaires d'équipes avaient un mandat clair pour le nouveau Commissaire.  Augmenter les revenus de la LNAH et augmenter le nombre d'équipes.  Le « Nouveau » n'aura même pas à se préoccuper des règlements, ni des décisions hockey, du moins, pas à court terme.

Le directeur général Gilles Rousseau a été impressionné.  « Nous avions 12 questions précises à poser aux candidats, mais avec lui, je n'ai pas eu le temps de lui en poser une ! », déclarait-il d'entrée de jeu avec un peu d'humour.  « Il s'est présenté et a fait un exposé d'environ une heure en touchant les points qu'on voulait parler; sa vision de la ligue, sa vision de la robustesse, l'expansion, les commandites, etc...  Il a été très convainquant. », poursuivait M. Rousseau qui a confirmé qu'il y a eu bel et bien 9 candidats en lice pour le poste.

Le DG expliquait que ce que les Propriétaires veulent ce sont des revenus supplémentaires pour diffuser les matchs sur le Web.  « La TeleWeb est une priorité pour les propriétaires, mais il faut qu'elle soit rentable.»  D'ailleurs, la dernière saison en fut une déficitaire à ce chapitre.

« M.Lefort a prouvé qu'il est capable d'aller chercher beaucoup de commanditaires avec les tournées estivales des 4 Chevaliers Easton, en plus d’être producteur de leur série d’émissions hebdomadaires sur TVA Sports 2.  Et ce que l'on souhaite, c'est que ces commanditaires restent avec nous à long terme, parce qu'ils aiment le produit, et qu'ils aiment la LNAH.»

L'autre point important du travail de M.Lefort sera l'expansion.  Trouver de nouvelles équipes pour se joindre au circuit.  « Avec ses 4 Chevaliers, il connait presque toutes les villes au Québec et fait souvent des approches avec les gens en place.  Il ne faut pas oublier non plus qu'il va poursuivre les dossiers qui sont présentement en cours.»

M. Rousseau a tenu à souligner le travail du prédécesseur Jean-François Laplante.  « Il a fait de la bonne besogne, il y a mis beaucoup d'heure et d'énergie.  Mais, Jean-François voulait aller vite et l'argent ne suivait pas son rythme ! », résumait M. Rousseau.

http://www.semipromagazine.com/01-UNE/2019/06.jpg

Le nouveau commissaire de la LNAH, Renaud Lefort, suit les activités de la ligue depuis de nombreuses années, disait-il lors de l'entrevue téléphonique.  « J'aime le calibre de jeu, j'aime le spectacle que ces gars-là offrent, et en faisant le tour du Québec, on se rend compte que pour plusieurs villes, leur équipe de la LNAH est importante pour la population.», expliquait le nouveau commissaire de 32 ans. 

« Dans chaque ville où il y a une équipe du circuit, on sent qu'il y a une ambiance, que tout le monde se connait, ça leur tient à coeur, ça fait vibrer les gens et ils ont un fort sentiment d'appartenance.  Nous les faisons ces villes-là l'été, avec les Chevaliers et il m'est souvent arrivé de côtoyer ces joueurs-là, les médias, les propriétaires des équipes, les organismes et des conseils de ville. »

Sans rien dévoiler sur sa stratégie à venir, M.Lefort parlait d'une possibilité de forfait pour des commanditaires qui combinerait de la visibilité avec les Chevaliers et la LNAH.  « Étant un travailleur autonome, je peux bien gérer mon temps parce que l'été est consacré à la Balle et l'hiver je serai presque à temps plein pour la LNAH.  J'entre un peu tardivement en poste, mais je suis prêt.»

Au sujet de l'expansion, Renaud Lefort croit : « Je pense que ça s'en vient, mais j'ai encore beaucoup de monde à rencontrer.»  Il se dit très près de la ville de St-Jean-Sur-Richelieu et espère ramener une équipe à cet endroit.  « J'ai bon espoir ! »

Mais, le jeune commissaire estime qu'il y a encore trop d'intérêt pour les mauvaises choses du passé dans la LNAH.  « Il va falloir que les gens comprennent qu'on ne parle plus de l'ancienne Ligue Nord-Américaine, et qu'aujourd'hui ç'a changé.  Je peux comprendre que des villes hésitent encore un peu en raison d'expérience du passé, mais ce n'est plus le cas.  Il y a un attrait de plus en plus familial depuis plusieurs années.»

Lefort souhaite regrouper les images des gens de vidéos actuels des équipes pour en faire un genre de résumé des meilleurs moments de la semaine.  « J'ai sept ans d'expérience en production vidéo, je me spécialiste dans ça, et je produis des émissions sur TVA Sports.  J'ai donc sept ans d'expérience à livrer des émissions de Sports chaque semaine.  J'aimerais être utile dans ça et amener une image nouvelle aux grands médias.»

Il termine en disant que l'une de ses forces est de passer de la parole aux actes.  Il ne reste plus qu'à espérer que ce soit vrai.  Lefort est le 3e commissaire en autant de saisons pour la LNAH.

Et pour les plus vieux que ça intéresse, Renaud Lefort est le fils de René Lefort, celui qui, à l'époque des 4 Chevaliers O'Keeffe du regretté Claude Potvin, lançait des prises au marbre à partir du champ centre et c'était également lui que l'on surnommait "Le frappeur de coup de circuit"« La pomme ne tombe jamais loin de l'arbre », dit-on.


PUBLICITÉ
 

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019