PUBLICITÉ

12 octobre 2019

PréSaison
Les gardiens de l'Assurancia font mal paraitre les Éperviers

Thomas Beauregard a bien failli marquer devant son ancienne équipe.





Les Éperviers jouaient ce soir contre L'Assurancia de Thetford, leur seul match présaison au Colisée Cardin et le dernier de ce type de calendrier.  Les Éperviers entreprendront vendredi prochain la saison 2019-2020 à Sorel-Tracy contre les Marquis de Jonquière.

Mais pour  le match de ce soir, c'était plutôt l'Assurancia qui patinait sur la glace de l'amphithéâtre de la rue Victoria, et d'un côté comme de l'autre, on voulait voir les "nouveaux" à l'oeuvre.   L'équipe de Thetford l'a d'ailleurs remporté au compte de 4 à 1 devant 638 spectateurs.

Chez les Champions de la coupe Vertdure, Antoine Desmeules, Antoine Guimond, Dany Potvin, Thomas Beauregard, Gabriel Morin, Victor Beaulac, Benjamin Lecomte et le gardien Mathieu Dugas, étaient ceux qui ne figuraient pas dans l'alignement sorelois l'an dernier, mais qui étaient de la partie de ce soir.

Christophe Losier a ouvert le pointage en première période, mais David Massé l'a nivelé sur un jeu de puissance des Éperviers à 5:46.   Ce fut le seul moment de réjouissance des Sorelois puisque pour le reste de la rencontre les gardiens thetfordois ont été intraitables face aux attaques répétées des gars de Sorel-Tracy. 

Étienne Marcoux et Philippe Cadorette étaient devant la cage de l'Assurancia, tandis que Marc-Antoine Gélinas et Mathieu Dugas étaient les cerbères des Éperviers.

Alexandre Tremblay a inscrit le 2e but de l'Assurancia lors d'un désavantage numérique en première période également et les autres marqueurs furent Marc-Olivier Mimar en 3e et Maxime Lecours dans une cage déserte en fin de rencontre.

Les lancers 37 - 32 en faveur des Sorelois

---

En début de partie on apprenait que André Bouvet-Morissette était de retour dans l'alignement des Éperviers.  Son séjour dans la Ligue Américaine fut donc de courte durée, et que le vétéran défenseur Maxime Robichaud ne serait pas de retour au jeu cette saison.  Le travail, la famille et quelques commotions cérébrales seraient venus appuyer sa décision. 

Mais, l'entraineur adjoint Daniel Archambault disait qu'il ne serait pas surpris de le revoir au cours de la saison pour "dépanner".  On verra bien !

Quoi qu'il en soit l'absence de Robichaud combiné au départ à la retraite de Louis Mandeville laissera deux trous béants à l'hermétique et légendaire défensive soreloise. 
Adam Bourque pourrait très certainement revenir au poste de défenseur cette saison. 
Faut dire aussi que pour ce soir, Maxime Ouimet et Samuel Carrier n'étaient pas en uniforme.

Mes impressions

J'ai bien aimé le défenseur Victor Beaulac qui me fait étrangement penser à Victor Mete, le défenseur du Canadien.  Mobile, rapide, bonne vision du jeu, reste à savoir s'il pourra se tailler une place à la ligne bleue.

C'est agréable de voir Benjamin Lecomte en défense avec le gilet des Éperviers. Il donne l'impression qu'il revient chez lui, et je suis convaincu qu'il va donner le meilleur de lui-même avec les Éperviers.

David Massé semble dans une forme resplendissante.  En plus de son but, il a frappé le poteau à une reprise et raté une occasion en or, à un autre moment.  Il semble prêt pour la nouvelle saison.  Ce soir, on l'a vue avec André Bouvet-Morrissette et à un autre moment avec Thomas Beauregard. 

Dans le cas de Beauregard, s'il peut trouver ses repères rapidement avec l'équipe de Christian Deschênes, on risque de voir à l’œuvre un excellent joueur en attaque.

---

Félicitations au relationniste des Éperviers, Kevin Lusignan qui sera le descripteur hockey pour les matchs sur la route des Éperviers cette saison à la radio de CJSO.  Kévin réalisera l'un de ses rêves et je lui souhaite personnellement, Bonne Chance !


Victor Beaulac

David Massé

Plusieurs partisans avaient hâte de revoir Dany Potvin dans l'uniforme des Éperviers. Espérons qu'il reprendra là où il avait laissé il y a deux ans.

PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020