PUBLICITÉ

26 octobre 2019


Les 3L n'ont pas été à la hauteur lors du match en rose

Crédit photo : Martin Bligh





Les 3L de Rivière-du-Loup n’ont pas offert la performance souhaitée vendredi soir lors du traditionnel match en rose au profit de la Fondation du cancer du sein du Québec, s’inclinant par la marque de 3 à 1 aux dépens des Éperviers de Sorel-Tracy.

Un manque d’intensité. Un avantage numérique anémique. Un manque de cohésion entre les joueurs. Tous les ingrédients étaient réunis chez les 3L pour connaître une contre-performance, malgré l’importance du match. L’entraîneur Benoit Laporte avait d’ailleurs du mal à trouver une explication à sa sortie du vestiaire. L’avantage numérique des 3L n’a rien produit de bon en cinq opportunités. Depuis le début de la saison, les 3L ont été blanchis à 15 reprises avec l’avantage d’un homme.

« Il faut trouver un moyen de faire marcher l'avantage numérique. En trois parties, on n'a pas produit grand chose. Avec tant d'occasions et la qualité des joueurs qu'il y a ici, il va falloir trouver des solutions », de dire Benoit Laporte.

Maxime Villemaire a pris une partie du blâme à la suite de la rencontre. Le vétéran a connu un match difficile, lui qui n’a pas été en mesure de créer l’étincelle qui aurait pu réveiller ses coéquipiers, qui semblaient parfois plongés dans un sommeil profond.

« Je prends le blâme pour le manque d'intensité. Je dois en donner plus et je n'ai pas été en mesure de le faire aujourd'hui », de dire le numéro 24 qui disputait son premier match de la saison à Rivière-du-Loup.

David Poulin, avec son premier dans l’uniforme des 3L, a été l’unique buteur pour Rivière-du-Loup dans une cause perdante. La réplique est venue des bâtons d’André Bouvet-Morissette, David Massé et Dany Potvin chez les Éperviers. Pour sa part, Guillaume Decelles a bloqué 23 des 26 tirs dirigés vers lui.     

Dans le département des bonnes nouvelles, les 3L ont récolté une somme record de 9 043 $ qui sera remise à la Fondation du cancer du sein du Québec.

PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020