PUBLICITÉ

09 novembre 2019


Les Pétroliers ne se font pas jouer deux fois le même tour!

Credits photo BigBenfoto





Après avoir trébuché la veille à Sorel, les Pétroliers du Nord avaient la visite des Marquis de Jonquière en ce vendredi soir au Colisée Laval. Dirigés par Danny Leblond, les Pétroliers du Nord l’ont remporté 5 à 4 devant une foule survoltée. Les Pétroliers du Nord avaient émis plusieurs avis aux partisans, avaient ajouté des membres de sécurité et les forces de l’ordre étaient sur place étant donné l’historique entre les deux équipes.

Cette rencontre marquait l’entrée en scène de Gerald Moriarity que les partisans lavallois attendaient depuis un certain temps. Les locaux étaient toutefois toujours privés des services d’un de leurs leaders Pierre-Luc Létourneau-Leblond ainsi que de Chris Coutier et Pierre Pelletier qui purgeaient tous un autre match de suspension.

Encore une fois, les Pétroliers du Nord entamaient la rencontre de belle manière en prenant une avance de deux buts, les deux étant l’œuvre de Jean-Michel Daoust. Improductifs la veille en avantage numérique, cette fois Daoust complétait  le jeu amorcé par Julien Leduc et Julien Brouillette doublant ainsi l’avance des leurs.

Les Marquis de Jonquière ont toutefois marqué deux fois en avantage numérique lors du second engagement créant alors l’égalité un peu passé la moitié de l’engagement. Jonathan Diaby en profitait alors pour narguer la foule après s’être inscrit au pointage. À 13 :28, François Bouchard  redonnait l’avance aux siens et inscrivait son premier but dans la LNAH aidé de julien Brouillette et Maxime Macenauer. Alors que Brendan Hamelin prenait place au banc de punition pour coup de bâton, les visiteurs créaient toutefois l’égalité à 16 :22 au grand dam des 1274 spectateurs assistant à ce match âprement disputé.

Les Pétroliers entamaient le dernier tiers avec un homme en moins, mais tenaient le coup. À 7:26 Jonathan Diaby fut chassé pour rudesse et décida de se faire justice en s’en prenant à un spectateur qui le narguait. Diaby n’en restait pas là et une fois vêtu de ses habits de ville, il se dirigeait dans les estrades armé d’un bâton de hockey afin de s’en prendre aux partisans qui somme toute ne l’avaient que hué lors de la rencontre. Sur la séquence, Diaby a écopé d’une extrême inconduite tout comme Steven Oligny pour avoir été le premier à quitter son banc.

Les Pétroliers allaient ensuite prendre l’avance à 8:58 secondes grâce au but de la recrue Brendan Hamelin pour qui il s’agissait  également de son premier dans la LNAH. Les visiteurs n’avaient toutefois pas dit leur dernier mot et provoquaient la prolongation lorsque Danick Paquette a appliqué une solide mise en échec qui allait provoquer un revirement favorable aux siens. Francis Verreault-Paul créait alors l’égalité.

En prolongation, c’est nul autre que Sasha Pokulok qui allait trancher le débat et semer l’hystérie dans le Colisée Laval lorsqu’il complétait le jeu du jeune Nicolas Poulin à 2 :51.

Les Pétroliers du Nord disputeront prochainement un programme double contre l’Assurancia de Thetford-Mines. Le match retour aura lieu vendredi le 15 novembre et marquera la fin de la suspension de Pierre-Luc Létourneau-Lebond. C’est une rencontre à ne pas manquer.

Au plaisir de vous revoir au mythique Colisée Laval vendredi le 15 novembre à 20 heures.

Source : Nicolas Pelletier

PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020