PUBLICITÉ

22 janvier 2020


Karl Boucher aime son équipe...comme une frite Mcdo

Crédit photo : Photo tirée de la page Facebook des 3L de Rivière-du-Loup





Karl Boucher aura vécu une journée en montagnes russes lundi lors de la date limite pour effectuer des transactions dans la Ligue nord-américaine de hockey.

Le directeur général des 3L de Rivière-du-Loup a cru à quelques reprises être en mesure de compléter une transaction, mais les ententes ont toujours été bloquées.

« J’en aurais assez pour écrire un chapitre de 30 pages de mon futur livre. J’en ai vu de toutes les couleurs. Quelques fois, je croyais avoir une entente, mais ça ne marchait plus à la dernière minute », de commenter Karl Boucher, qui déplore le fait que dans certaines équipes, une transaction doit être approuvée par un comité hockey.

Karl Boucher se dit malgré tout satisfait de l’équipe qu’il aura sur la glace en vue du dernier droit de la saison. Il croit au potentiel des joueurs qu’il a présentement sous la main.

« Je pourrais comparer mon équipe à une frite Mcdo. Moi, j’aime les frites Mcdo. Ce que je voulais faire lundi, c’était d’ajouter une petite sauce piquante à ma frite pour la rendre meilleure. Mais j’aime encore beaucoup ma frite même s’il n’y a pas de sauce. Toutefois, il y a des équipes qui ont une frite congelée et qui manque de sel. Des directeurs généraux auraient dû ouvrir le four et ajouter du sel », d’imager Karl Boucher.

D’autre part, Simon Danis-Pepin est toujours un membre en règle des 3L. Karl Boucher assure que la porte est toujours ouverte s’il souhaite rentrer au bercail. Rejoint par notre service de nouvelles, le grand défenseur a toutefois confirmé qu’il n’a pas l’intention de jouer pour les 3L d’ici la fin de la saison. 

PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020