PUBLICITÉ

25 janvier 2020


Une 2e période payante pour les Éperviers

But de Patrick Lapostolle





C'était parti pour être un petit match tranquille et très défensif en première période tellement les deux équipes en présence, le COOL FM de St-Georges et les Éperviers de Sorel-Tracy, jouaient serré sur la glace du Colisée Cardin.  Malgré 18 lancers au filet contre 7 en faveur des Sorelois, après 20 minutes de jeu, le tableau indicateur montrait des zéros partout.

Mais en 2e, on a vu les hommes de Christian Deschênes jouer avec acharnement, vigueur et cohésion en attaque, ce qui leur a permis de marquer quatre buts et ne plus avoir peur de rien pour le reste de la rencontre.  Le COOL a tout de même réussi à cacher le zéro en 3e, mais les Éperviers l'emportaient au compte de 4 à 1.

Certes, une victoire d'équipe pour les Hawks, mais le gros attaquant Patrick Lapostolle a probablement joué son meilleur match de la saison.  Tout ce que Deschênes veut de lui, il l'a fait.  En plus de ses mises en échec et de son ardeur au jeu, il a obtenu plusieurs chances de marquer tout en ayant une excellente vision du jeu, ce qui lui a valu d'inscrire son premier but de la saison.

L'autre joueur des Éperviers qui a mérité l'attention, c'est Thomas Beauregard qui lui est en train de donner raison à son directeur gérant de l'avoir acquis.  Car en plus de marquer un autre but ce soir, son 8e (18 points en 21 parties), Beauregard a été dangereux à chaque présence, en plus d'être le 4e meilleur joueur défensif de tout le circuit avec +14.

Le défenseur Maxime Ouimet et les attaquants David Massé et Étienne Brodeur étaient tous absents en raison de blessures, mais dans le cas des deux derniers, ils auraient recommencé à patiner.  On devrait les revoir bientôt.  Du côté de St-Georges, Hubert Poulin n'y était pas.  Dans les filets, Marc-Antoine Gélinas faisait face à Adam Russo.

Le COOL FM a montré des dents en première période avec un système de jeu serré, mais néanmoins aucun but n'a été marqué.

Mais en 2e, les Éperviers ont ouvert la machine avec quatre buts sans riposte.  Tout d'abord Patrick Lapostolle s'est inscrit dans la colonne des buts pour une première fois cette saison, sur un tir des poignets bien visé (Caouette, Gadoury).  Puis, Marc-André Huot a réussi un Top Net parfait à peine une minute plus tard (Houde-Caron, Richer) qui a semblé surprendre Adam Russo. 

Incapable de prendre le contrôle du jeu lors d'un jeu de puissance des Éperviers, Thomas Beauregard prenait les choses en main à 5 contre 5, et sortant de derrière le but du COOL, il est venu finir le travail en s'amenant dans l'enclave et marquer son 8e (Dumas), pour faire 3 à 0.

Les hommes de Christian Deschênes en rajoute un 4e à 18:14 quand Antoine Houde-Caron ramasse un retour de lancer de Dumas pour déjouer Russo et c'est 4 à 0 après 40 minutes de jeu.  Le COOL FM n'arrive plus à se défendre.

Les hommes de Serge Forcier tentent par tous les moyens de s'inscrire au moins une fois et ils y parviennent.  À 17:29 en fin de 3e lors d'une entrée de zone, Kévin Cloutier refile le disque derrière à Yannick Tifu qui marque son 11e but d'un plomb des poignets. Gélinas était donc privé d'un blanchissage.

Le match se termine par un compte final de 4 à 1 pour Sorel-Tracy.  Les lancers : 41-19 en faveur des Éperviers, et les Trois Étoiles : 1- Marc-Antoine Gélinas, 2- Marc-André Huot, 3- Mathieu Dumas

Les 958 spectateurs présents ont également vu deux combats avec les deux mêmes combattants, soit David Lacroix et Dave Hamel, qui ont eu gain de cause une fois chacun.

C'était le seul match à l'affiche pour l'équipe soreloise cette fin de semaine, le prochain rendez-vous sera le jeudi 30 janvier à 20h30 au Colisée Cardin contre à nouveau, l'Assurancia de Thetford.  Le Lendemain à 20h, les Éperviers seront à Laval pour y affronter les Pétroliers.

Thomas Beauregard coincé le long de la rampe

Dave Hamel et David Lacroix

Dany Potvin goute à la médecine de Allan Caron

Marc-André Huot

Yannick Tifu

Kévin Cloutier

Mathieu Dumas et Marc-Antoine Gélinas

PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020