PUBLICITÉ

15 février 2020


Revers des 3L dans un match digne des séries éliminatoires

Crédit photo : William Bligh





Les 3L de Rivière-du-Loup ont subi un revers de 6 à 3 vendredi soir au Centre Premier Tech aux dépens de l’Assurancia de Thetford.

En cette journée de la Saint-Valentin, les joueurs de deux équipes n’avaient pas le cœur à la fête. La rencontre avait d’ailleurs des allures de partie des séries éliminatoires. Les 3L se sont cependant butés à un gardien en plein contrôle en Philippe Cadorette, venu en relève à Étienne Marcoux à la suite d’une blessure en première période. Les Louperivois ont également mis du temps avant de se mettre en marche, laissant l’Assurancia prendre le contrôle lors de la première moitié du match.

« Nous sommes une équipe d'émotions. On a besoin de frapper et de provoquer l'adversaire pour se mettre dans le match. Ce soir, on l'a fait trop tard. On l'a fait dans les dernières minutes du match », de commenter l'entraîneur Benoît Laporte, qui devait composer sans Michael Ward, Raphaël Corriveau et Benjamin Rubin. 

Raphaël Bussières, Louick Marcotte et David Poulin ont été les buteurs chez les 3L. Poulin a d’ailleurs marqué l’un des buts les plus spectaculaires de la saison en troisième période en désavantage numérique. La réplique est venue des bâtons de Maxime Lecours (3 buts), Pascal Pelletier, Vincent Dunn et Hugo Carpentier. Pour sa part, Loïc Lacasse a inscrit la défaite à sa fiche, lui qui a bloqué 25 des 30 tirs dirigés vers lui.

La situation à Sorel-Tracy fait jaser

D’autre part, les réactions ont été nombreuses dans le vestiaire des deux équipes à la suite des événements survenus lors d’un match à Sorel-Tracy entre les Éperviers et les Pétroliers du Nord. Un joueur de Laval aurait été très sérieusement menacé pendant la période d’échauffement par un spectateur, provoquant un imposant déploiement policier au Colisée Cardin. Une histoire qui risque de ternir encore une fois l’image de la ligue, selon l’entraîneur de l’Assurancia, Bobby Baril.

« On est dans un processus d'expansion. Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, mais c'est malheureusement un autre oeil au beurre noir pour la ligue », de commenter Bobby Baril.

PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020