PUBLICITÉ

29 février 2020


Enfin, une victoire des Éperviers






Les Éperviers ont mis fin à une séquence de trois défaites consécutives cet après-midi au Colisée Cardin en l'emportant sur les 3L de Rivière-du-Loup au compte de 4 à 2.  Au lendemain de leur défaite par blanchissage de 6 à 0 à Laval, les hommes de Christian Deschênes se devaient de rebondir samedi surtout contre une équipe qui les talonnent au classement. 

De plus, ils se pourraient fortement que ces deux équipes se retrouvent à nouveau en première ronde lors des séries 2020.  D'ailleurs, avec cette victoire, les Éperviers n'ont qu'un tout petit point à gagner au cours des trois prochaines rencontres, pour s'assurer du 4e rang et éviter d'affronter Laval (ou Thetford) en première ronde.

Dès le départ, David Lacroix et Samuel Lévesque, jettent les gants alors que la glace n'était pas tout à fait sèche.

Ensuite, les Éperviers ont mis peu de temps à entrer en action.  Au premier jeu, Charles Tremblay a conduit l'attaque en zone louperivoise pour dégager une rondelle libre dans l'enclave à Adam Bourque qui glissait la rondelle du revers entre les jambières de Guillaume Decelles.  Un but marqué à 37 secondes.  Pas de "niaisage", 27 secondes plus tard, même scénario, mais cette fois-ci c'est Antoine Houde-Caron (Laberge, Morissette)  qui en ajoute un 2e sur le côté LOCAL.

Pour le reste de la période, Sorel-Tracy a dominé le jeu avec 19 lancers contre 13, et plusieurs pénalités ont été distribuées.

Rivière-du-Loup croyait bien avoir marqué son premier but du match en 2e période, quand le tir du joueur de RDL avait dévié sur Maxime Ouimet pour se loger sous les jambières de Marco Cousineau.  Plusieurs joueurs des visiteurs ont levé les bras croyant que la rondelle avait franchi la ligne rouge.  Finalement non, après révision vidéo, le but a été refusé.

À 8:50, André Bouvet-Morissette quitte le chiffre 13 pour inscrire enfin, son 14e de la saison (Bahl, Houde-Caron) avec son propre retour de lancer et voir la rondelle ricocher sur le patin du gardien pour dévier dans le but.  C'était 3 à 0 après 40 minutes de jeu, mais cette période a offert du jeu plus balancé et rapide, 13 - 13 les lancers de chaque côté.

Les 3L ont cependant l'habitude de revenir forts en 3e période.  C'est ce qu'ils ont fait en inscrivant deux buts.  Maxime Guyon son 6e, qui entrait rapidement en zone soreloise, a exécuté un tir de précision "top corner" sur un Cousineau un peu au fond de sa cage.  Puis, à 12:44, un tic-tac-toe parfait entre Tourigny et Marcotte a permis à Raphael Bussière de marquer son 15e de la saison et réduire l'écart 3 à 2.

Mais à 19:28, beaucoup de pression de la part des Éperviers était portée sur les défenseurs adverses et Morissette réussi à récupérer la rondelle au centre et faire une passe à Samuel Laberge qui lui marquait dans un filet désert pour un pointage final de 4 à 2.  C'était également le 15e de Laberge cette saison.

Les Éperviers ont eu le dernier mot sur les tirs au but avec 43 contre 34.  Les Trois Étoiles : 1- André Bouvet-Morissette, Adam Bourque et Julien Bahl.  Mais, du côté des 3L, un ptit coucou à Guyon, Tourigny et Bolduc qui ont obtenu plusieurs chances au cours de cette rencontre jouée devant 868 spectateurs.

La semaine prochaine ce sera le dernier week-end de la saison régulière avant d'entamer les séries 2020.  Les Éperviers ont donc trois matchs au calendrier; soit le vendredi 6 mars 20h au Colisée Cardin contre les Pétroliers du Nord de Laval, puis le samedi 7 mars 15h toujours au Colisée contre les 3L de Rivière-du-Loup et le dimanche 8 mars 16h au Centre Lacroix-Dutil de St-Georges face au COOL FM.






PUBLICITÉ
 

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020