F Enfin, une victoire des Éperviers à domicile

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

05 janvier 2019


Enfin, une victoire des Éperviers à domicile

Un tir de pénalité réussi pour Marc-André Huot





(Jean Doyon) - Les Éperviers de Sorel-Tracy ont fait un cadeau à leurs partisans en ce début d'année 2019, en l'emportant finalement au Colisée Cardin, grâce à une victoire de 5 à 2 sur les Pétroliers du Nord de St-Jérôme.  Une première victoire au temple de la rue Victoria depuis le 22 novembre dernier.

Les 1118 spectateurs présents au Colisée ont assisté à un bon duel de gardien entre Mathieu Dugas et Marc-Antoine Gélinas, assez pour qu'ils se voient décerner chacun une étoile.

L'autre qui a connu un bon match est Marc-André Huot qui a marqué deux buts ce soir dans la cause gagnante.

Cependant, il faut souligner l'effort de Francis Desrosiers pour les Pétroliers du Nord, qui a compté les deux buts de son équipe.

Les hommes de Christian Deschênes avaient les dents longues ce soir en zone adverse.  Ils ont obtenu un total de 48 lancers vers le filet de l'équipe de Pierre Pelletier, qui lui en était à son premier match derrière le banc des Jérômiens.

Les Éperviers ouvrent la marque à 7:21 quand Antony Courcelles décampe de son territoire pour se rendre jusqu'au gardien adverse.  Il effectue une passe à Marc-André Huot qui n'a eu qu'à compléter.

La réplique ne s'est pas fait attendre.  Deux minutes plus tard, Francis Desrosiers entre en zone soreloise et exécute un tir vers le filet.   La rondelle dévie sur le patin d'un défenseur et termine sa course dans le but.  C'est égal 1 à 1.

Pas de but en 2e période, mais on peut dire que les Pétroliers se sont bien sortis d'un désavantage de deux hommes en milieu de 2e.  Dugas a fait le travail.

Dès le départ du 3e vingt, Marc-André Huot se voit décerner un lancer de punition, qu'il ne ratera pas.  Il exécute toute une feinte devant Dugas et donne les devants aux siens.  Les deux gardiens se surpassent, Gélinas devant une échappée de Scandella et l'autre devant Bouvet-Morrissette.

Les Éperviers en ajoutent un autre sur une mise au jeu gagné par Charles Tremblay.  Adam Bourque ramasse le disque pour la remettre à Benjamin Rubin qui marque d'un tir sur réception.  Mathieu Dugas n'y a vu que du feu.

Pendant un jeu de puissance des Éperviers, Samuel Noreau brise son bâton et Hugo Carpentier y voit une occasion, récupère la rondelle pour la refiler à Francis Desrosiers qui s'échappe à nouveau pour aller marquer le 2e des Pétroliers.  C'est alors 3 à 2 Sorel.  Un but en désavantage numérique.

Lors d'un jeu de puissance, Antony Courcelles reçoit une rondelle de Louis Mandeville, et la redirige pour Antoine Houde-Caron qui marque le 4e des Éperviers.

À 18:40 en fin de 3e, Maxime Ouimet effectue un travail de maître sur les unités spéciales (désavantage numérique) et réussi à subtiliser une rondelle des mains d'un joueur des Pétroliers, pour la remettre à André Bouvet-Morrissette, qui, après quelques coups de patin, n'a eu qu'à la lancer dans un filet désert. C'était le clou dans le cercueil et les Éperviers l'emportaient ainsi 5 à 2.

 Les lancers 48 contre 34 en faveur des Sorelois et le choix des trois Étoiles : 1- Marc-André Huot, 2- Marc-Antoine Gélinas et 3- Mathieu Dugas.

Les Éperviers seront à Rivière-du-Loup samedi pour y affronter les 3L dans un match prévu, notez bien l'heure, à 20h30.


Le nouvel entraineur des Pétroliers, Pierre Pelletier, n'a pas eu besoin de GPS pour s'amener au Colisée Cardin, lui qui avait dirigé le Mission de Sorel-Tracy en 2004-2005.

Étienne Brodeur a remporté la tranche du mois de décembre chez les Éperviers, pour le trophée Gregory Dupré. Il est accompagné de Richard Morrissette (Sorel-Tracy Ford) et de Jean-François Cartier, Gouverneur de l'équipe.

Benjamin Rubin et Marc-Olivier D'amour

Un bel arrêt du gardien Marc-Antoine Gélinas



PUBLICITÉ
 
 
Bookmark and Share

PUBLICITÉ

------------------------

PUBLICITÉ

--------------------------------------

Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019