PUBLICITÉ

20 janvier 2019


Les Éperviers s’inclinent à St-Jérôme dans un match "vintage"






(Jean Doyon) - La LNAH a connu un recul de plusieurs années hier à St-Jérôme en revenant à ses bonnes habitudes d'antan afin d'attirer davantage de public dans ses arénas.
 
Devant une foule de 1203 spectateurs, les Éperviers de Sorel-Tracy rendaient visite aux Pétroliers de St-Jérôme, pour la dernière fois de la saison régulière et pas moins d'une bonne demi-douzaine de bagarres ont meublé cette rencontre, dont quatre avec moins de 10 secondes de jouées.

C'était d'ailleurs prévu au programme, puisque les communications de l'équipe des Laurentides, avaient multiplié les "déclarations incendiaires" plusieurs jours avant le match, dans une promotion... évidente.

Ce qui devait arrivé, arriva, quatre bagarres ont éclaté : Mario Joly et Cedric Verreault (nouvellement signé par les Éperviers), ont trouvé preneur à Derek Parker et Gabriel Mailhot (lui aussi signé quelques heures avant le match), tandis que Chris Cloutier et Adam Bourque s'en donnaient à coeur joie, de même que David Lacroix et Patrick Bordeleau.

En fin de partie, Mario Joly se frottera à nouveau à Derek Parker et David Lacroix à Patrick Bordeleau.

Au hockey, les Éperviers se sont toutefois inclinés au compte de 6 à 2, dont deux buts dans un filet désert en fin de rencontre.

Pour ce match, le coach Christian Deschênes, devait composer avec des absents de taille: Kévin Gadoury, David Massé, David Rose, Charles Tremblay, Simon Poirier et Louis Mandeville, n'étaient pas de l'alignement.

Cinq buts en 3e pour les Pétroliers

Aucun but en première période, et c'est Nicolas Corbeil qui a ouvert le pointage en 2e pour les Pétroliers.  Sorel-Tracy marquait ses deux buts du match, soit Benjamin Rubin et Mathieu Dumas.  Les Éperviers menaient alors 2 à 1 après 40 minutes de jeu.

La 3e fut celle des hommes de Pierre Pelletier qui ont fait bouger les cordages à cinq reprises, sans aucune réplique.  Ainsi, James Desmarais, Nicolas Corbeil ont marqué chacun une fois, Francis Desrosiers a enfilé deux buts lors de cette période et Marc-Olivier D'amour allait conduire la rondelle dans une cage abandonnée à 18:18, pour un compte final de 6 à 2.  L'attaquant des Rouges, Hugo Carpentier a terminé sa soirée de travail avec trois passes.

Le gardien Maxime Clermont fut crédité de la victoire en accordant deux buts sur 31 lancers, tandis que son opposant Marc-Antoine Gélinas en a accordé quatre sur 32.

Les Trois Étoiles : Nicolas Corbeil, 2- Francis Desrosiers, 3- Hugo Carpentier

Les Éperviers seront en congé jusqu’au 1er février prochain alors qu’ils se rendront à St-Georges de Beauce pour y affronter le Cool FM, mais ils reviendront au Colisée Cardin le jeudi 7 février, contre les 3L.

C'était de revoir le bon vieux Mario Joly, 38 ans, revenir au jeu avec les Éperviers. En le voyant s'impliquer dans deux combats avec Derek Parker, on avait l'impression que pour lui, c'est..."un mardi".

PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020