PUBLICITÉ

08 février 2019


Les Éperviers s'inclinent après 8 vagues de tirs de barrage






C'était le match du 2e rang au classement hier soir au Colisée Cardin dans le premier match d'une série aller-retour contre les 3L de Rivière-du-Loup.  Le match était tellement serré qu'après une égalité de 3 à 3 au bout de 60 minutes de jeu et une période de prolongation, il aura fallu 8 vagues en tirs de barrage pour déterminer un gagnant.  Les 3L l'ont finalement emporté au compte de 4 à 3.

Avant la rencontre, Sorel-Tracy et Rivière-du-Loup étaient à égalité au 2e rang avec 34 points.  Cette série aller-retour était donc l'occasion de distancer l'une ou l'autre des deux équipes, selon plusieurs options,  ou de rester au même point advenant une victoire de chaque côté.

Une première période qui laissait à désirer au niveau de l'exécution, bien que pour les 3L le rythme était bon.  Étonnamment en cette période de la saison, le manque de précision des lancers était notoire surtout en première période.

Faut dire que dans le camp des Sorelois, David Massé jouait son premier match de la saison à domicile et quelques heures avant la rencontre, on apprenait que Kévin Gadoury prendrait part à la rencontre, lui qui revenait d'une longue période de convalescence suite à une blessure.  Les deux joueurs devaient s'adapter à de nouveaux compagnons de trios, et à trouver leurs repères.

Une surprise de taille attendait les partisans des deux équipes, lorsqu'on aperçut la présence du bagarreur Ryan Murphy lors de la période d'échauffement dans le camp des 3L.  Murphy, qui prend part que très rarement aux matchs sur la route des 3L, a livré deux combats contre David Lacroix, dont le 2e qui devrait passer à l'histoire comme l'un des plus solides de la saison au Colisée Cardin.

C'est Keven Veilleux qui a ouvert le pointage dans la rencontre et pour les 3L, avec son 8e à 10:38, sur une passe de Villemaire, mais Maxime Ouimet (4e) nivelait le pointage une minute 10 secondes plus tard avec un bon tir entre les jambières du gardien Guillaume Descelles.   Le travail acharné de Jonathan Bellemare fini par payer en faufilant le disque derrière le gardien Marc-Antoine Gélinas vers la fin de la période pour redonner les devants aux siens 2 à 1.

Janick Asselin marque son 14e de la saison en début de 3e et à 3 à 1, Sorel-Tracy commence à la trouver un peu moins drôle.  C'est alors qu’Antony Courcelles vint redonner vie à son équipe avec son 10e de la saison, lui qui n'a pratiquement pas levé le pied du match.  Une 2e passe pour Benjamin Rubin dans la partie.  Puis, David Massé vint soulever la foule avec son premier de la saison et le but égalisateur à 19:03, ce qui transportait le match en prolongation.

Une période de prolongation folle qui a forcé les deux gardiens en présence à se surpasser et qui a même forcé les officiels à lever le bras à deux reprises, eux qui ont plutôt été avare de punitions dans cette partie.

Il aura fallu 8 vagues en tirs de barrage avant de déclarer les hommes de Simon Turcot gagnants, grâce à un filet de Louik Marcotte.  RDL récolte ainsi 2 points, et prend le 2e rang avec 36 points, tandis que Sorel-Tracy va chercher au moins 1 point avec 35, pour le 3e rang.   À noter que les Marquis sont inactifs ce week-end.

THETFORD = 43
RIVIÈRE-DU-LOUP = 36
SOREL-TRACY = 35
JONQUIÈRE = 33
ST-GEORGES = 30
ST-JÉRÔME = 19

Les lancers 39 pour Sorel-Tracy, contre 30 pour RDL, et les Trois Étoiles : 1- Marc-Antoine Gélinas, 2- Maxime Ouimet, 3- Kéven Veilleux.  Le match s'est joué devant 728 spectateurs.

Les Éperviers rendront la politesse aux 3L ce soir à 20h00 au Centre Premier Tech.


Ryan Murphy et David Lacroix







PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019