PUBLICITÉ

12 février 2019


Entre deux matchs des Pétroliers






Guillaume qui… ?

Ceux qui ont assisté à la joute de samedi dernier opposant le Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce aux Pétroliers du Nord ont probablement eu une surprise en constatant la présence du jeune Guillaume Thérien devant la cage des Jérômiens.

Le filet avait été confié à la jeune recrue car, du côté des dirigeants des Pétroliers, on voulait voir ce que le jeune avait dans le ventre!

Ceux qui ne connaissent pas Guillaume Thérien apprendront que le jeune homme originaire de Mirabel a disputé son hockey junior du côté de la CCHL, le pendant ontarien du junior AAA, avec deux formations soit les Hawks de Hawkesbury et les Canadians de Carlton Place avec qui il a disputé 2 coupes Fred Page et 2 coupes RBC. En 2014-2015, le jeune cerbère a été nommé meilleur gardien de la CCHL avec un pourcentage d’arrêts de 0,924. Il a également été membre de la première sélection d’étoiles de la CCHL en plus d’être nommé meilleur gardien de but de la Coupe Banque Royale.

Suite à ce passage au niveau junior A qui lui laissait les portes de la NCAA entrouvertes, Thérien a pris le chemin de l’Université Niagara à Lewiston, (NY) alors que les Purple Eagles évoluent en division 1 de la NCAA. Il faut se rappeler que pour demeurer éligible aux rangs universitaires américains, les joueurs n’ont pas le droit d’avoir joué dans la LHJMQ ou tout autre circuit junior majeur.

Samedi, en entrevue d’après-match, l’entraîneur Pierre Pelletier était fort satisfait de la prestation de son jeune protégé et à l’issue de la rencontre, Nicolas Corbeil abondait dans le même sens  nous mentionnant même que le brio du jeune avait soulevé l’admiration de ses coéquipiers sur le banc des joueurs alors qu’il était mitraillé de tirs en fin de match préservant du même coup l’avance des siens qui se sont finalement sauvé avec une victoire de 4 à 3.

Gabriel Lévesque : un nouveau venu apprécié des siens!

Le diminutif attaquant des Pétroliers fait écarquiller bien des yeux depuis son arrivée avec la formation de la Rive Nord. Gabriel Lévesque compte 6 points en 5 parties depuis son transfert à Saint-Jérôme dont 2 buts. Au-delà de sa récolte de points, c’est sa vision du jeu et ses habiletés de passeur qui retiennent l’attention des spectateurs. Il n’est pas rare de voir Lévesque s’amener en zone adverse et attendre que ses coéquipiers soient en position avant d’effectuer une remise. Voilà donc un élément dont l’entraîneur-chef Pierre Pelletier avait grandement besoin dans sa formation.

Sasha Pokulok, comme du bon vin!

Mine de rien, le défenseur format géant ayant fréquenté l’université Cornell cumule 24 points en 29 parties cette saison. Samedi dernier, Pokulok a marqué un but en plus de préparer le jeu sur lequel James Desmarais s’est inscrit au pointage se méritant ainsi la première étoile de la rencontre. Âgé de 32 ans, Sasha s’avère une valeur sûre en défensive. Son tir foudroyant et sa relance en attaque font de lui un élément clé des Pétroliers. Comme du bon vin, l’expérimenté défenseur apporte une intéressante contribution à son équipe.

Hommage à Ti-Guy Émond

En prélude au match de samedi, Les Pétroliers du Nord ont rendu hommage au regretté journaliste sportif TiGuy Émond. En effet, c’est sous les yeux, remplis d’émotions, de son fils Jean-Marc que Les Pétroliers ont tenu une minute de silence en l’honneur de M.Émond. Jean-Marc était ensuite accompagné de son bon ami Renaud Lefort des Chevaliers Easton lors de la mise en jeu protocolaire. Somme toute, une cérémonie empreinte d’émotions et de sobriété pour un membre de la grande famille des Pétroliers du Nord.

En attendant le prochain match local, nous vous rappelons que les Pétroliers ne disputeront pas de match local ce samedi et que le prochain match local aura lieu le 23 février alors que le Marquis de Jonquière sera de passage à l’aréna Régional de la Rivière-du-Nord.

Source : Nicolas Pelletier

PUBLICITÉ
 

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019