PUBLICITÉ

01 mars 2019


Les Éperviers remportent un vrai match de séries






Les Éperviers de Sorel-Tracy ont emporté ce soir au Colisée Cardin un véritable match de séries contre les Marquis de Jonquière, par une marque de 2 à 0, mais dans les faits, le pointage était de 1 à 0, jusqu'au retrait du gardien des Marquis en toute fin de rencontre.

Avec cette victoire, les Éperviers prennent place momentanément au 3e rang du classement avec une dernière rencontre à jouer demain à St-Georges contre le COOL FM.  C'est avec les résultats finaux de toutes les rencontres demain soir (samedi) que les 2e, 3e et 4e positions au classement seront connues afin de rendre officielle les équipes qui s'affronteront pour la première ronde des séries.

Le mot d'ordre était de terminer les mises en échec pour les hommes de Christian Deschênes en première et surtout en 2e, mais en 3e période, les deux équipes étaient à fond de train, au grand plaisir des 1278 spectateurs présents.

HISTOIRE DE LA PARTIE

Les Éperviers ont connu une excellente première période.  Ils ont d'ailleurs pris l'avance par un but, tout en obtenant deux chances en or de marquer.

En sortant de son territoire, le défenseur Julien Bahl remet à Marc-André Huot le temps nécessaire pour attirer un défenseur sur lui et passer le disque rapidement à Kévin Gadoury qui s'amène et tir de l'enclave dans le haut de la cage pour ouvrir le pointage tôt dans la partie.  Ce fut la seule fois que Cédrick Desjardins a cédé devant les 28 tirs des Éperviers.

Les deux gardiens ont fait les frais du 2e engagement, avec des arrêts clés de part et d'autre.  Cependant, Marc-Antoine Gélinas a été intraitable pendant toute la rencontre pour les hommes de Deschênes et a pu inscrire ainsi un blanchissage.

En milieu de 2e période, les coups d'épaules ont été nombreux, fallait vraiment garder la tête haute.  Malgré plusieurs pénalités, les unités spéciales ont tenu bon des deux côtés.  Les poteaux des buts ont été également de la partie, demander à Danick Paquette et Étienne Brodeur, entre autres.

Puis, avec 32 secondes à faire au match et le gardien retiré du côté des hommes de Benoit Gratton, David Rose récupère une rondelle libre en zone ennemie, suite à un gros travail d'André Bouvet-Morissette, contourne le filet et inscrit le 2e du match dans une cage déserte, pour assurer la victoire aux Éperviers.

On peut considérer le match de vendredi soir comme l'un des meilleurs des Éperviers cette saison au Colisée Cardin, ce qui était devenu une denrée plutôt rare depuis plusieurs semaines.  C'est donc de bon augure à la veille des séries.

Les lancers 28 - 25 en faveur des Éperviers, et le choix des Trois Étoiles : 1- Marc-Antoine Gélinas, 2- Adam Bourque, 3- Cédrick Desjardins.

Les Éperviers affronteront le COOL FM demain soir à 20h.


Cédrick Desjardins s'est fait déjoué qu'une seule fois dans toute la rencontre et ce fut le but de la victoire pour les Éperviers.


Avant la rencontre, les dignitaires ont présenté le trophée Gregory Dupré à André Bouvet-Morissette (ABM), qui a remporté le titre de joueur de l'année chez les Éperviers pour la saison 2018-19, grâce à la compilation des choix des Trois Étoiles après chaque rencontre. ABM a connu une autre bonne saison avec l'équipe soreloise, avec ses 19 buts et 16 passes pour 35 points en 34 rencontres cette saison. Bouvet-Morissette remporte titre pour une 2e année d'affilée.

C'est Maïka Archambault qui a chanté l'hymne national en début de partie, la fille de l'entraineur adjoint des Éperviers, Daniel.

PUBLICITÉ
 

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019