PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

07 mars 2019

Éperviers / Marquis
La bonne vieille rivalité renouvelée

Archives Semipro Magazine



Jérémie Malouin, Jean-Sébastien Bérubé, Jean-Simon Allard et Jean-Michel Bolduc. Voici les 4 joueurs du Marquis encore actif dans l’équipe qui avait affronté les Éperviers lorsqu’il s’était rencontré pour la dernière fois en séries éliminatoires en avril 2016.

À noter que l’entraîneur-chef du actuel du Marquis, Benoit Gratton, faisait aussi parti de cette édition du Marquis, il avait d’ailleurs même jeté les gants contre l’entraîneur-chef actuel de vos Éperviers, Christian Deschênes, lors du match n.2 de cette série.

Du côté des Éperviers, il reste encore plusieurs joueurs de cette édition de l’équipe : Adam Bourque, Maxime Charron, David Lacroix, Étienne Brodeur, Samuel Carrier, Maxime Robichaud, Mathieu Dumas, Louis Mandeville, David Rose, Kévin Gadoury, Karel St-Laurent et Simon Poirier (qui a effectué un retour au jeu cette année et sera éligible à participer aux séries).

Il y a seulement 3 ans, la rivalité entre les Éperviers et le Marquis était de loin la plus enflammée de la ligue, 3 affrontements en séries éliminatoires en 4 ans, des matchs décisifs en prolongation, une finale chaudement disputée, bagarres générales, de l’animosité à chaque rencontre etc.

Que s’est-il passé depuis que Vincent Couture avait habillement déjoué d’une feinte du revers entre les jambières Loïc Lacasse en 2e prolongation du match n.7 de la série demi-finale de 2016?  Même si jusqu’à ce jour, les matchs entre Sorel-Tracy et Jonquière sont toujours intenses et âprement disputés, ce n’est plus pareil que dans le temps. Il est certain que la période de 3 ans sans s’affronter en séries et le changement de personnel du Marquis y est pour beaucoup.

Ce qui nous amène au vendredi 8 mars 2019, le match n.1 de la série quart de finale en Sorel-Tracy et Jonquière, une rivalité renouvelée.  Tous les éléments sont réunis afin que cette rivalité s’enflamme à nouveau dès vendredi à Sorel-Tracy.  Malgré l’afflux de nouveaux joueurs chez le Marquis, plusieurs éléments pourront facilement mettre le feu aux poudres.  Nous n’avons qu’à penser à l’attaquant Danick Paquette, qui aime frapper tout ce qui bouge, au défenseur Jonathan Diaby, qui peut apprécier l’art du double-échec de manière un peu trop enthousiaste à l’occasion, au gardien Cédrick Desjardins, qui n’hésite jamais à répliquer lorsqu’un adversaire devient un trop dérangeant devant son filet et à l’attaquant Gabryel Boudreau-Paquin, qui peut avoir la mèche courte par moment.

Il y aussi deux duos de frères qui affectionnent le jeu robuste chez le Marquis, soit les frères Jérémie et Danick Malouin et Jonathan et Steven Oligny (Jonathan voudra d’ailleurs sûrement venger sa défaite en séries de l’an dernier, alors qu’il évoluait avec les défunts Draveurs de Trois-Rivières). Il faudrait aussi rajouter les évènements qui avait valu une suspension à Maxime Charron plus tôt cette saison, alors qu’il avait eu mal à partir avec Francis Verreault-Paul.

Les deux s’étaient échangés quelques promesses au banc des pénalités et n’ont malheureusement pas eu l’occasion de retrouver à nouveau sur la patinoire depuis et comme le hasard fait bien les choses, il devrait avoir la chance de le faire en séries. À noter que du côté des Éperviers, Maxime Charron, toujours sur la liste des blessés, va manquer les matchs 1 et 2 de la série, mais devrait être de retour pour le match n.3, si tout va bien évidement. 

Plusieurs nouveaux Éperviers devraient bien s’intégrer dans la rivalité, alors que le toujours détestable, tant pour son style de jeu abrasif que ses buts opportuns, Marc-André Huot, le jeune et fougueux Benjamin Rubin, l’explosif André Bouvet-Morissette et le vétéran toujours intense David Massé en seront à leur première série Éperviers-Marquis.

Comme si tout cela n’était pas assez, le match de vendredi marquera officiellement le début de la première défense de la Coupe Vertdure de l’histoire de vos Éperviers. Les joueurs sont toujours survoltés, lors du premier match des séries, les fans le sont aussi et l’ambiance est électrique au Colisée Cardin. La table est donc officiellement mise pour le match n.1 des séries de la saison 2018-2019! Êtes-vous prêts?

Source : David Lagassé


Archives Semipro Magazine

PUBLICITÉ
 
 
Bookmark and Share

PUBLICITÉ

------------------------

PUBLICITÉ

--------------------------------------

Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019