PUBLICITÉ

10 mars 2019


Jonquière crée l’égalité !

Image : Photos André





Les Marquis de Jonquière ont créé l’égalité dans la série quart de finale face aux Éperviers de Sorel par la marque de 5-4. Yannick Riendeau a été tout feu tout flamme avec un tour du chapeau devant 1400 spectateurs au Palais des Sports de Jonquière.

« Ça fait du bien de renouer avec la victoire et de marquer trois buts. C’est bon pour la confiance et pour la suite des choses », a indiqué Yannick Riendeau, confiant pour le reste de la série.

Le premier engagement a été souligné par la robustesse et l’indiscipline des Marquis. Jonquière n’a pas pris la défaite d’hier à la légère et le jeu physique était mis de l’avant. Cependant, plusieurs pénalités décernées aux Marquis ont permis aux Éperviers d’avoir du temps de qualité en territoire offensif. Cédrick Desjardins a répondu à l’appel de brillante façon et a stoppé les 17 lancers dirigés vers lui. La marque était toujours de 0-0 après 20 minutes.

La période médiane a été chaudement disputée. Ce sont les Marquis qui se sont inscrits les premiers au pointage par l’entremise de Yann Joseph. Quelques minutes plus tard, les Sorelois ont riposté avec deux buts rapides. André Bouvet-Morissette et Kevin Gadoury ont marqué l’un à la suite de l’autre en 13 secondes. Le champion marqueur de la LNAH, Yannick Riendeau, a levé son jeu d’un cran et a assuré la réplique pour créer l’égalité. Le score était de 2-2 après 40 minutes de jeu.

Le vent a tourné en faveur de Jonquière dans le troisième vingt. David Massé a donné les commandes à Sorel à l’aide d’un tir précis en début de période. Yannick Riendeau n’avait pas dit son dernier mot. Ce dernier a fait scintiller la lumière rouge deux fois pour compléter son tour du chapeau et ainsi faire 4-3.

Jean-Sébastien Bérubé a noirci à son tour son nom sur la feuille de pointage dans un filet désert. Étienne Brodeur a tout de même réduit l’écart à un seul but avec 30 secondes à écouler, mais ce fut trop peu trop tard pour les Éperviers. Jonquière égalise donc la série 1-1 avec ce gain de 5-4.

Malgré un mauvais début de match, l’entraineur-chef des Marquis, Benoit Gratton, était heureux de la force de caractère de ses joueurs. « Les Éperviers ont commencé du bon pied et nous avons eu beaucoup de difficulté à aller chercher nos jambes. C’est en deuxième qu’on s’est relancé », a mentionné ce dernier en entrevue après la rencontre.

Les deux formations croiseront le fer le 15 mars au Colisée Cardin pour le troisième affrontement de la série.

Source: Nicolas Jean

PUBLICITÉ
 

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019