PUBLICITÉ

26 avril 2019

Finale Match #1
Les Éperviers remportent le premier match






Il y avait de l'ambiance ce soir au Colisée Cardin.  Du bruit et du monde, 2238 spectateurs étaient présents, les stationnements étaient remplis, et les Éperviers ont joué de façon presque parfaite en remportant le premier match de la finale au compte de 5 à 1, contre les Marquis de Jonquière.

Une attaque redoutable et une défensive très hermétique, les hommes de Christain Deschênes ont dominé durant toute la rencontre.  C'est à se demandé si la semaine d'inactivité des Sorelois n'aurait pas été plutôt bénéfique pour l'équipe.

En tout cas, Étienne Brodeur qui est en tête des marqueurs dans la LNAH en série a terminé le match avec une récolte de 2 buts et 2 passes, tandis que Marc-André Huot et Kévin Gadoury ont cumulé chacun 1 but et 2 passes.

À vive allure

Une première période qui s'est jouée à vive allure, peu de coups de sifflet et pour preuve, la pause de mi-période est survenue avec un peu plus de 4 minutes à faire au 1er vingt. 

Après plusieurs attaques des Éperviers, qui étaient partout, ce sont les Marquis qui ont eu la meilleure chance de marquer avec un franc poteau vers la 8e minute de jeu.

Mais, c'est finalement Kévin Gadoury qui a marqué le premier but de cette série finale, à 9min 20s, sur un travail de derrière le filet de Étienne Brodeur et Marc-André Huot.  Gadoury s'est amené dans l'enclave et a logé la rondelle à la droite de Cédrick Desjardins.

46 secondes plus tard, les Marquis répliquent quand Jean-Simon Allard est entrée en territoire ennemi sur le flanc gauche et a complètement surpris le gardien Marc-Antoine Gélinas avec un tir des poignets dans un angle assez fermé.  Ce fut le seul moment de réjouissance des Marquis dans cette rencontre.  C'était alors l'égalité 1 à 1.

Un 2e vingt un peu moins énergique en première moitié, qui a cependant offert du jeu plus excitant par la suite. 

Après avoir résisté à deux désavantages numériques, les Marquis ont vu les Éperviers reprendre les devants, grâce à un but d'Adam Bourque.  Le #12 a marqué sur son propre retour, suite à un cafouillage en défensive qui a ouvert la voie à Courcelles et Dumas, les passeurs sur le but.

3 buts en 3e

La 3e période a été dévastatrice pour les hommes de Benoit Gratton qui a vu le tableau indicateur changer contre son équipe à trois reprises.  À 1:17, une confusion dans l'enclave permet à Étienne Brodeur de lancer au but, mais la rondelle se retrouve sur le bâton de Marc-André Huot qui compte dans le haut de la cage.

Brodeur marque le 4e des Éperviers.  MA Huot coupe une passe à la ligne bleue adverse et en s'amenant de derrière le filet de Desjardins, il passe à Brodeur qui n'a eu qu'à la pousser dans un filet désert.

Brodeur en rajoute avec son 10e des séries, après qu'André Bouvet-Morrissette lui laissa la rondelle sur un jeu en croisé.  Sur un tir de loin, Étienne Brodeur prend Desjardins en défaut pour une 5e fois.  Benoit Gratton retira Cédrick Desjardins pour laisser le filet à Raphael Girard.

Quelques pénalités ont parsemé le chemin vers la fin du match qui s'est terminé au compte de 5 à 1 Sorel-Tracy.

Les lancers : 33 - 20 en faveur des Éperviers, et les Trois Étoiles : 1- Étienne Brodeur, 2- Marc-André Huot, 3- Maxime Robichaud.

Le match #2 aura lieu demain (samedi) à 20h00 au Palais des Sports de Jonquière.








PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019