PUBLICITÉ

05 mai 2019


Les Marquis l'emportent 3 à 2 et nivèlent la finale

Photo : André





Les Marquis de Jonquière ont profité d'une foule de 2221 spectateurs au Palais des Sports pour jouer un bien meilleur match que la veille, et niveler la finale grâce à une victoire de 3 à 2 sur les Éperviers de Sorel-Tracy.  Les deux équipes ont maintenant deux victoires de chaque côté.

D'ailleurs dans ce match, les hommes de Benoit Gratton ont mis fin à une séquence de 85 minutes sans marquer de but, grâce à Yanick Riendeau en 2e période, et ont réalisé un premier but sur un jeu de puissance, ce qui leur fait maintenant une fiche de 1 en 24.

Les Éperviers ont dû se passer des services de David Rose, blessé lors du dernier match et d'André Bouvet-Morrissette, blessé, mais qui sera réévalué au cours de la prochaine semaine.  Cédrick Desjardins était le partant chez les Marquis, tandis que Christian Deschênes a décidé d'envoyer Karel St-Laurent devant le filet des siens.

À la 6e minute de jeu, Étienne Brodeur écope de quatre minutes pour plaquage par-derrière sur Alexandre Quesnel, qui a surtout bien mal tombé contre la rampe.  Quesnel semblait blessé au nez, est allé au vestiaire.  On ne l'a pas revu du reste de la rencontre.  Le fait saillant de cette première période fut sans conteste le vol du gardien Desjardins avec sa mitaine sur Étienne Brodeur lors d'un jeu de puissance.

Mais, en fin de période, le défenseur Maxime Ouimet écope d'une inconduite de dix minutes qui a forcé Deschênes à jouer à court d'un défenseur pour les dix premières minutes de jeu en 2e.  Les Marquis en profiteront trois fois lors de l'absence de Ouimet.

Les Éperviers ont ouvert le pointage lors de ce 2e round, suite à une sortie de David Massé qui a dirigé un lancer de loin sur Desjardins, mais le long retour s'est retrouvé sur le bâton de Antoine Houde-Caron, qui marque du revers son 5e, à 2:16.

Après que les officiels eurent confirmé le refus d'un but aux Marquis grâce aux reprises d'un visionnement vidéo officiel, en début de 2e période, Yanick Riendeau n'a mis que quelques secondes pour niveler le pointage, lors d'une échappée qui lui a permis de déjouer St-Laurent à 5:29

Pendant un désavantage numérique aux Marquis, Jonathan Oligny garde le disque dans le territoire des Éperviers et dirige un tir vers le filet.  La rondelle aura des yeux et se faufilera dans le but.  C'est donc 2 à 1 Marquis.

Le Jeu de puissance des Verts débloque à 10:29, quand Danick Paquette récupère une rondelle dans l'enclave et pousse le "palais" au fond du but.  Après 40 minutes de jeu, c'est 3 à 1.

Étienne Brodeur viendra raviver la flamme des Sorelois avec son 14e but à 16:26 de la 3e période, sur une passe de Louis Mandeville pour faire 3 à 2, qui s'avèrera être la marque finale. 

On tente le tout pour le tout en fin de match du côté des Éperviers, mais les deux équipes en profiteront plutôt pour régler quelques comptes, ce qui a donné lieu à une fin de match interminable.  Quelques bagarres, quelques coups bas, les deux équipes retraiteront finalement au vestiaire.

Les lancers 32-30 pour Sorel-Tracy.  La série étant égale 2 à 2, il y aura donc officiellement un match #5 et #6.  Les Trois Étoiles : 1- Cédrick Desjardins, 2- Jonathan Oligny, 3-Étienne Brodeur.

Les deux équipes ont maintenant rendez-vous jeudi prochain au Colisée Cardin à 20h.


Photo : André

Photo : André

Photo : André

Photo : André

Photo : André

Photo : André

Photo : André

PUBLICITÉ
 

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019