PUBLICITÉ

10 mai 2019


Les Éperviers prennent les devants 3 à 2 dans la finale

Le héros du match a certainement été le Sorelois, Charles-Alexandre Drolet - Photo: Steve Gauthier





Les Éperviers de Sorel-Tracy ont pris les devants 3 à 2 dans la série finale les opposant aux Marquis de Jonquière grâce à une victoire de 5 à 1 ce soir au Colisée Cardin devant 1938 spectateurs.

Le Sorelois Charles-Alexandre Drolet a connu son heure de gloire avec une performance de 3 points (1b, 2p).  Et comme annoncés en après-midi, André Bouvet-Morrissette et David Rose étaient de l'alignement des Sorelois, et ils ont connu un fort match, particulièrement David Rose qui était de tous les jeux.  Par contre, Christian Deschênes a été privé des services du défenseur Maxime Robichaud, absent en raison d'une blessure.

Les Éperviers sortent en lion

Les Éperviers sont sortis comme des lions en première période en marquant quatre buts.  Faut dire cependant que 4 des 5 buts marqués lors de ce premier vingt, l'ont été sur des jeux de puissance.

Julien Bahl écope de la première punition du match et Les Marquis, dirigés ce soir par Claude Bouchard en raison de la suspension de Benoit Gratton, en profitent pour ouvrir le pointage quand Sipro Goulakos marque d'un tir du haut des cercles, au-dessus de l'épaule de Marc-Antoine Gélinas.

Les Éperviers répliquent 2 minutes plus tard lors d'un jeu de puissance.  Une fois bien installé en zone jonquiéroise, Samuel Carrier aperçoit David Massé, qui avait réussi à se blottir à la droite de Desjardins pour ramener le disque devant et marquer du revers.

Trois minutes plus tard, sur une punition à Verreault, André Bouvet-Morrissette jongle avec une rondelle en zone ennemie et provoque une échappée, qui sera bloquée par Gélinas.  Mais, le jeu se poursuit et André Bouvet-Morrissette (ABM) intercepte la rondelle et la passe vers Gadoury qui entre, laisse derrière à ABM et d'un tir des poignets précis, bat Desjardins.  C'est 2 à 1.

Ensuite, Charles-Alexandre Drolet fait soulever la foule quand Antony Courcelles récupère un disque dans sa zone et la refile à Drolet qui s'échappe.  Il sert une tasse de café au défenseur Jean-Michel Bolduc et va marquer d'un tir parfait à la droite de Desjardins, pour le 3e des Éperviers.

Les Éperviers en marquent un 4e, encore sur un jeu de puissance, alors que Kévin Gadoury profite d'une mêlée pour pousser le disque au fond du but et porter le compte 4 à 1.  Drolet obtient une passe sur ce jeu.

Une 2e période moins intense, malgré que l'action n'a pas manqué puisqu'on assiste à du jeu passablement ouvert.

À 9:31, David Rose souligne son retour au jeu avec une entrée en territoire des Marquis, et en s'amenant sur le flanc gauche, sur son revers, il marque dans un angle plutôt fermé.  Drolet obtient une autre passe sur le but de même que le gardien Gélinas. 

Claude Bouchard décide de donner congé à son gardien vedette et envoie Raphaël Girard dans la mêlée.  Girard stoppera l'hémorragie chez les Marquis.  Même que, les cinq dernières minutes de jeu en 2e, ont plutôt été celles des Marquis qui ont été insistants en zone soreloise et forcer Gélinas à sortir les gros arrêts.

Interminable

Aucun but en 3e période, mais les 7 dernières minutes de jeu furent interminables.  Beaucoup d'arrêts de jeu, plusieurs pénalités, beaucoup de coups, plusieurs escarmouches, ça n'en finissait plus.  L'indiscipline était reine et dans la foulée Charles-Alexandre Drolet et Jean-Michel Bolduc ont écopé de pénalités majeures de cinq minutes et seront suspendus pour la prochaine rencontre.  D'ailleurs, plusieurs joueurs se sont fait sortir du match avec des dix minutes d'inconduite.

Il faut saluer au passage le travail du gardien Marc-Antoine Gélinas qui a dû sortir quelques bons arrêts à des moments où les Éperviers avaient quelque peu levé le pied.  Au moment d'écrire ces lignes, le total des tirs au but n'était pas encore complété. 

Le choix des Trois Étoiles :
1- André Bouvet-Morrissette,
2- David Rose,
3- Charles-Alexandre Drolet.

Sorel-Tracy mène donc la finale 3 à 2 dans cette série 4 de 7 de la LNAH, et le match #6 sera présenté vendredi soir 20h au Palais des Sports de Jonquière.

David Rose a joué tout un match pour les siens - Photo: Steve Gauthier

Claude Bouchard était derrière le banc des Marquis le temps d'une rencontre. Il remplaçait Benoit Gratton, suspendu.





PUBLICITÉ
 

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019