PUBLICITÉ

20 juin 2019


Les Pétroliers devront jouer ailleurs qu'à St-Jérôme

Photo : Steve Gauthier





(Jean Doyon) - Elles sont rares, dans l'histoire de la LNAH, les années où il ne se passait rien dans l'entre-saison.  Hier, on apprenait que deux des trois maires de La Régie de l’aréna Rivière-du-Nord à St-Jérôme s'étaient opposés au retour des Pétroliers dans leur aréna.

Dans le communiqué de Nicolas Pelletier, aux communications de l'équipe, l'un des copropriétaires Robin Bélanger disait : « Nos demandes étaient très raisonnables. Nous avons travaillé extrêmement fort pour garder notre équipe à Saint-Jérôme.  Demander une entente de 3 ans, de la glace le vendredi ou le samedi, un accès à la salle VIP et une chambre pour les joueurs… ce n’est pas trop demander. »

Cependant à mots couverts, il semble évident que l’on n’a pas apprécié de voir la réputation de la ville être ternie dans différents médias, dans ce qu'il est maintenant possible d'appeler « L'affaire Diaby ».

«Suite au prétendu incident, on a fait tout ce qu’on nous a demandé de faire comme correctifs, mais on préfère nous mettre à la porte. On a été gentlemen, nous ne sommes pas allés sur la place publique pour négocier. Je me sens profondément trahi. », commentait celui qui est à la tête des Pétroles et Mazouts Bélanger dans cette région.

La direction des Pétroliers du Nord va maintenant se rabattre sur un Plan B, qui doit être approuvé par la LNAH dans une réunion d’urgence le 21 juin prochain, et qui ouvrirait la porte à des négociations plus intensives avec le Colisée de Laval.

« Nous sommes très conscients que le Rocket fonctionne fort dans ce marché.  Je vais continuer comme propriétaire et commanditaire du club, mais ça laisse un arrière-goût.  Mon cœur, en tant qu’ancien joueur des Panthères, est à Saint-Jérôme.  J’ai des bureaux d’affaires à Mirabel et à Saint-Jérôme. C’est là que je voulais opérer mon club de hockey », concluait M. Bélanger dans un article de Luc Robert du Journal Le Nord.


PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2019