PUBLICITÉ

22 février 2020


Quatrième victoire consécutive pour les Pétroliers du Nord!

BIG BEN FOTO





Les Pétroliers du Nord disputaient un deuxième match en 24 heures en se rendant à Rivière-du-Loup après avoir triomphé des Éperviers la veille à Sorel-Tracy.

Les Pétroliers devaient se débrouiller sans plusieurs éléments importants dont Loïk Leduc, Jean-Michel Daoust sans oublier les Bordeleau et Létourneau-Leblond. Comble de malheur, Gabryel Paquin-Boudreault tombait au combat lors de cette partie remportée au compte de 5 à 3 par les Lavallois.

Les Pétroliers ont frappé à la vitesse de l’éclair alors que Nicolas Poulin, la recrue potentielle de l’année, inscrivait son 23 ième filet de la saison acceptant la passe de François Ouimet qui faisait preuve de patience en gardant le disque jusqu’à la dernière seconde avant de la remettre à son jeune ailier qui ne demandait pas mieux.

Un peu moins de trois minutes plus tard, David Bastien était accroché, mais effectuait un tour sur lui-même avant de tirer à ras la glace entre le poteau et le patin du gardien Guillaume Decelles.  À 11:38, Bastien inscrivait son second de la soirée à l’aide d’un tir du revers alors que son équipe profitait d’une supériorité numérique. Maxime Macenauer et François Bouchard récoltaient chacun une seconde mention d’aide sur les buts de Bastien.

Les Pétroliers portaient ensuite un dur coup à la formation locale lorsque François Bouchard tiraient de la ligne bleue trompant le cerbère du 3L. La période allait se terminer sur un coup de genou très discutable de Jean-Philip Chabot aux dépens de Gabryel Paquin-Boudrealut qui devrait toutefois faire l’objet d’une révision de la ligue.

Comme il arrive souvent quand une équipe mène par un tel pointage, les pénalités redonnaient la chance à la formation locale de revenir de l’arrière avant la fin du second engagement. Maxime Villemaire y allait d’un doublé lors du troisième engagement et voilà que la marque était soudainement de 4 à 3.

C’est à ce moment que le capitaine des Pétroliers se levait et mettait fin aux espoirs des 3L de concrétiser leur remontée fatale. Francis Desrosiers déjouait donc Decelles à l’aide d’une belle démonstration de vitesse qui se terminait par un excellent tir du revers. Pour Desrosiers, il s’agissait de son 19 ième de la saison.

Pour une seconde joute consécutive, le gardien Francis Leclerc se mérite la première étoile de la rencontre repoussant 43 des 46 tirs en sa direction. Le jeune cerbère lavallois a maintenu un % d’efficacité de 0, 935 et a gardé les siens dans le match alors que les locaux bourdonnaient autour de son filet.

Le pilote des Pétroliers était fier de ses joueurs qui y allaient d’une quatrième victoire consécutive. « Nous avons connu un début de match absolument époustouflant. Nous survolions la patinoire, mais comme il est souvent coutume dans la LNAH, lorsque l’on a une avance de 4 buts, il faut s’attendre à avoir 5 ou 6 désavantages numériques afin de donner une chance à l’autre équipe de revenir dans le match. Malgré cette réalité, nous avons démontré à nouveau beaucoup de caractère et nous ne nous sommes pas laissé déranger. Il faut souligner les deux solides performances de François Ouimet. Quand nous avons fait son acquisition, cette transaction a paru anodine, mais avec l’absence de Leblond et Bordeleau qui jouaient sur le troisième trio, cet échange vaut maintenant son pesant d’or », affirmait Pierre Pelletier.

PUBLICITÉ

 
Bookmark and Share


PUBLICITÉ

--------------------------------------

PUBLICITÉ


Le Semipro Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2020